Follow Us
Please reload

Search By Tags

October 8, 2018

October 18, 2017

September 28, 2016

Please reload

Recent Posts

L'Aikido Art Martial, les enfants, les femmes.

August 26, 2019

1/2
Please reload

Featured Posts

LECTURE et FILMS

October 8, 2018

Lecture

 

Aikido

 LES trois Romans à absolument posséder :

  • Le Livre du débutant de Stéphane Benedetti. Très bon premier livre pour bien débuter, avec beaucoup d’explications ;

  • Etiquette et transmission de Tamura Nobuyoshi. La suite du livre de Stephane, plus complet et un bon moyen de se mettre au clair sur le Reishiki et beaucoup d’autres notions importantes ;

  • Budo, les enseignements du fondateur de l’aikido de Morihei Ueshiba. LE Livre de O’sensei. Très souvent cité car c’est une référence.

D’autres très bons livres:

  • Les maitres de l’aikido de Stanley Pranin. C’est mon livre préféré d’aikido, un recueil de témoignages des élèves d’O Sensei. Il permet de comprendre et de relativiser qui il était ;

  • Aikido Nature et Harmonie de Mitsugi Saotome. Très bon livre philosophique sur l’aikido.

  • Maitre Morihei Uyeshiba presence & message de André Nocquet. Très beau livre de photos du fondateur, de ses élèves et d’André Nocquet, avec des messages du fondateur.

Des livres d’explications techniques qui ne sont pas extraordinaires.

  • Aikido Officiel, enseignement fondamental et supérieur de Kishumaru et Moriteru Ueshiba. Livre que se veut officiel et seul detenteur de la vérité ;

  • Aikido – Progression d’enseignement de la ceinture blanche à la ceinture noire de Christian Tissier, si les photos en noir et blanc ne vous rebutent pas ;

  • Aikido Technique Tome 1 de la FFAB, un livre moyen d’un point de vue comprehension des techniques mais vous permettant de connaître les différents CEN (Chargés d’Enseignement National) de la FFAB ;

  • Technique de Budo en Aikido, Budo Renshu de Ueshiba Morihei. Livre fait par le fondateur, mais les dessins ne sont pas très clairs…

 

Iaido

  • IAI l’art du sabre japonais de Malcom Tiki Shewan. Ce livre n’est plus édité mais je le conseille toujours car il est possible de le trouver d’occasion ;

  • Japanese Swordsmanship de Malcom Tiki Shewan. Nouveau livre de Tiki, très complet, avec tous les kata expliqués et illustrés en photo. Attention, livre en anglais ;

  • Le Nipponto de Serge Degore. Autre très bon livre sur le sabre japonais ;

  • Les Japonais et le sabre de Yoshimura Kenichi. Livre très clair, possédant de très belles photos de sabre.

 

Budo

  • L’encyclopedie des Arts Martiaux de Gabrielle et Roland Habersetzer. Ici je parle DU livre que vous devez vous acheter. C’est la bible des arts martiaux. Tout y est expliqué ;

  • Traité des cinq roues de Miyamoto Musashi. Livre d’une complexité incroyable. Que ce soit philosophiquement ou simplement car il y explique ses katas. Mais il reste une bible du Budo ;

  • TenJinChi de Pascal Krieger. J’adore ce livre car il montre à la fois la calligraphie et l’explication de certains concepts de budo importants et forts de sens ;

  • Miyamoto Musashi, l’homme et l’œuvre, mythe et réalité de Kenji Tokitsu. Excellent livre d’explication du traité des cinqs roues et des romans de Eji Yoshikawa. Mais Il y a aussi énormement d’autres explications sur le Budo ;

  • L’Esprit Indomptable de Takuan Soho. Peut-être mon livre préféré. Il est indissociable du livre de Yagyu Munenori car c’est une correspondance avec ce dernier ;

  • Le sabre de Vie, l’enseignement secrets de la maison du shogunde Yagyu Munenori. Suite de la conversation avec Takuan Soho.

 

Romans
  • La Pierre et le Sabre et La Parfaite Lumière de Eji Yoshikawa.Tome 1 et 2 de l’histoire du plus célèbre ronin du japon, Miyamoto Musashi. LE roman que tout pratiquant doit avoir lu.

  • Les 47 Ronins de George Soulié de Morant. Cette histoire est une bible de l’histoire japonaise. De plus les illustrations y sont très belles ;

  • Mémoires d’un lutteur de sumô de Kirishima Kazuhiro. Très beau livre autobiographique dans le monde du sumo et un bel enseignement de vie ;

  • Le sabre des Takeda de Inoue Yasushi. Très beau roman, un coup de cœur. Belle facon de se plonger dans le clan des Takeda, famille du maitre de O Sensei.

  • Le clan des Otori de Lian Hearn. Roman fantastique dans le japon. C’est ici un livre que je conseillerai aussi bien aux adultes qu’aux ados.

 

Manga
  • Vagabond de Takehiko Inoue. Adaptation de l’histoire de Miyamoto Musashi.

  • Ikkyu de Hisashi Sakagushi. Très belle histoire d’un petit moine bouddhiste.

  • Lone wolf and cub de Kazuo Koike et Goseiki Kojima. Adaptation de Babycart, film cité plus bas ;

  • Satsuma, l’honneur de ses samourais de Hiroshi Hirata, l’histoire d’un jeune chef de clan pendant l’ère Edo ;

  • Kaze No Sho de Taniguchi Jirô et Furuyama Kan, la légende de Yagui Jubei, un des plus grands escrimeurs japonais du milieu du XVIIe siècle ;

  • Samuraï Deeper Kyo, de Akimine Kamijo. En 1600, la rencontre entre une chasseuse de prime et un pharmacien ;

  • L’habitant de l’infini de Samura Hiroaki, En 1770, un samurai immortel veut racheter ses crimes passés, aidé par une jeune fille cherchant vengeance.

 

Bandes dessinées
  • Le vent des dieux de Patrick Cothias et Philippe Adamov, le voyage fantastique d’une troupe de samurais pour éliminer une bande de rebelles ;

  • Kogaratsu de Bosse et  Michetz, les errances et rencontres d’un jeune ronin ;

  • Kwaidan de Jung, la légende de la princesse du lac, dans le Japon du XIIIe siècle ;

  • Les contes du 7ème souffle de Hugues Micol et Eric Adam, l’histoire d’un jeune samurai s’inquiétant pour sa soeur, prête à épouser un seigneur sur lequel d’inquiétantes rumeurs courent ;

  • Le tengu carré de David B., mélange entre mythologie et univers de l’auteur.

 

Films 
  • Les 7 samourais de Kurosawa Akira. Un des pillier du cinéma japonais qu’il faut absolument voir. Il est à noter qu’il a bien entendu été adapté par Sergio Leone pour donner les 7 Mercenaires ;

  • Harakiri de Masaki Kobayashi. Excellent film autant pour l’étude de l’étiquette japonaise que pour le principe cinématographique qu’il a inventé. Il est à noter qu’une nouvelle version est sortie en 2011 ;

  • Rashomon de Kurosawa Akira. Ici encore on a un film qui a inventé un principe cinématographique que je ne vais pas devoiler ici pour ne pas vous spoiler ;

  • Ran de Kurosawa Akira. Film culte du célèbre réalisateur japonais. Peut être la meilleure photographie dans un film japonais ;

  • Le Dernier Samourai de Edward Zwick. Très bon film sur la rébellion de 1877 par le clan Satsuma.

  • Après la Pluie de Takashi Koizumi. Très beau film d’arts martiaux avec de très belle scènes de combat non montées, et chorégraphié par les américains ou par Yuen Woo-Ping ;

  • Tabou de Nagisa Oshima. Film sur l’homosexualité chez les samourais et dans une école d’arts martiaux. Ici encore les scènes de combats sont très belles, precises et non montées ni choregraphiées ;

  • Zatoichi de Kitano Takeshi. Superbe adaptation du célèbre mythe japonais de Zatoichi, ronin aveugle ;

  • Kagemusha de Kurosawa Akira. Film sur le clan Takeda et la mort cachée de Takeda Shingen, palme d’or à Cannes en 1980 ;

  • Baby cart de différents réalisateurs. Suite de films très célèbres d’un père tueur à gage avec son fils en landeau.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

Please reload

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon